Le secret d'un bon café, c'est la fraîcheur absolue!

Après avoir effectué une pléthore de tests (frigo vs congélo, congélo vs comptoir, sac vs contenant hermétique, valve et sans valve de fraîcheur, etc.), nous affirmons avec certitude que le congélateur se révèle la méthode à privilégier pour conserver le café.

Ceci étant dit, voici comment le faire correctement.

 

1. Protégez votre café

Détecter les différentes notes de saveur dans votre café peut s’avérer une expérience gratifiante. Mais qu’en est-il quand ces notes rappellent le poisson, le fromage ou tout autre aliment malodorant? Le café est poreux et absorbe toutes les odeurs qui l’entourent.

Voilà pourquoi une boîte en acier inoxydable, en céramique ou en verre de qualité et complètement hermétique constitue la seule façon de le protéger des odeurs indésirables. Les boîtes en plastique sont bien belles et pas chères, mais elles sentent et goûtent assurément le plastique.

2. Traitez-le comme du pain

Évitez de décongeler et de recongeler les aliments. Cela forme de la condensation et affecte défavorablement la qualité et l’intégrité de ceux-ci. Les grains de café décongèlent rapidement alors au moment de vous servir, prenez rapidement la quantité dont vous avez besoin et replacez la boîte immédiatement au congélateur.

Si le café a le temps de décongeler entre chaque service, vous l’exposez à son pire ennemi, l’humidité et cela va à l’encontre de vos efforts de conservation.

3. Moudre des grains congelés

Certains diront que vous ne devriez pas moudre des grains de café congelés. Rien n’est plus faux. Les grains congelés conservent leurs huiles délicieuses. De ce fait, l’extérieur du grain demeure sans gras ce qui facilite son passage dans le moulin.

L’autre facteur à prendre en considération c’est la température de l’eau. Gardez en mémoire que le café congelé fera chuter la température de l’eau au premier contact. Dans ce cas-là, la température de l’eau utilisée pour l’extraction du café doit être de 205 °F (96 °C) exactement.